Rechercher
  • Tylia Stories

Coronavirus - Comment nous le vivons

Mis à jour : avr. 15

Pour commencer le Coronavirus c’est quoi ?


Les coronavirus sont une grande famille de virus, qui provoquent des maladies allant d’un simple rhume (certains virus saisonniers sont des Coronavirus) à des pathologies plus sévères comme le MERS-COV ou le SRAS.

Le virus identifié en janvier 2020 en Chine est un nouveau Coronavirus, nommé SARS-CoV-2. La maladie provoquée par ce coronavirus a été nommée COVID-19 par l’Organisation mondiale de la Santé - OMS.

Depuis le 11 mars 2020, l’OMS qualifie la situation mondiale du COVID-19 de pandémie ; c’est-à-dire que l’épidémie est désormais mondiale.


Les coronavirus, qui doivent leur nom à la forme de couronne qu’ont les protéines qui les enrobent, font partie d’une vaste famille de virus dont certains infectent différents animaux, d'autres l'homme. Ils sont susceptibles d’être à l’origine d’un large éventail de maladies. Chez l’homme, ces maladies vont du rhume banal à une infection pulmonaire sévère, responsable d’une détresse respiratoire aiguë.


La pandémie de maladie à coronavirus qui commence en Chine, dans la province du Hubei, en décembre 2019 avant de s'étendre au reste du monde au début de l'année 2020. Le virus SARS-CoV-2 provoque la maladie à coronavirus 2019, abrégée en COVID-19.

(sources internet)



Communication ! Merci la technologie 🙏


Comment nous le vivons


Il y a 15 jours à peine, je suivais de loin, une épidémie sévissant en Chine.


J’avoue que je ne regarde pas les infos. La manipulation des médias pour nous faire du lavage de cerveau qu’avec des histoires négatives ne m’intéresse pas.


Je me tiens informée de l’essentiel en jetant un rapide coup d’oeil aux infos condensées sur Google. Mais à part ça, rien d’autre ! Et puis de toute façon je suis bien trop occupée😅


J’apprends qu’un virus s’étend en Chine et que ce virus qui tue les Chinois est sorti de Chine, il s’attaque aux autres pays dont la France !

J’entends dire que beaucoup de gens tombent malades, certains meurent.


Pour comprendre : Nous subissons la contamination à large échelle par un virus qui est un pur produit de la rencontre entre la bêtise humaine (l’entassement dans des cages superposées d’animaux sauvages de diverses espèces dans des marchés insalubres…) et de l’inventivité du vivant.

(écrit par Jean-Dominique Michel, anthropologue de la santé) Il a publié une analyse très claire et réfléchie sur le Coronavirus.

➡️ http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/18/covid-19-fin-de-partie-305096.html?fbclid=IwAR1z2ciVTqWzBAcVPZD6dbR0NRMB8LO4uLruZDpYabzLCRIE-6KJlXXxLrE#more


Pour nous c’est comme d’habitude, on travaille et on gère notre vie quotidienne, puis voilà qu’à l’école de notre fille on sent les tentions de la direction et partout on ne parle plus que de ça. Je commence alors à m’inquiéter. Je me demande si je ne vais pas retirer notre fille de l’école quelque temps.


Ça devient de plus en plus présent dans les discussions et arrive cette fameuse semaine du jeudi 12 mars avec un discours du président le soir à 20 h pendant lequel je travaille, comme chaque jeudi (je suis prof de danse), les élèves et moi parlons un peu du virus car en fait, la France devient comme l’Italie d’abord, un des pays les plus touchés par cette épidémie. Lorsque je donne mon dernier cours, mes élèves et moi nous sommes dit au revoir en espérant que la semaine d’après nous puissions nous revoir.


Mais voilà, le discours du président n’est pas positif.

Nous devons nous mettre en quarantaine, ce n’est plus une épidémie mais une pandémie.

Fermeture des toutes les écoles.


Toutes les structures recevant du public et qui ne sont pas alimentaires, doivent fermer à partir du lundi 16 mars.


Dès le lendemain nous n’avons pas emmené notre petit trésor à l’école car la situation était bien trop inquiétante.


C’est avec le coeur lourd que nous avons dû prendre la décision de ne pas ouvrir notre école de danse le vendredi soir même, pour ne prendre absolument aucun risque. Nous avons pris soin de prévenir tous nos élèves et leur avons expliqué qu’il fallait se protéger et que par sécurité nous devions fermer dès ce vendredi 13 mars.


Et après ?


Le samedi j’avoue ne pas avoir réalisé que cette semaine-là, était notre dernière semaine de cours avant cette quarantaine et j’avais même un rdv chez mon coiffeur qui m’attendait dans la matinée 😬 car même lui devait fermer le lundi 16 mars.

Pour la petite histoire, il a eu une annulation (justement à cause du virus) d’une cliente et j’avais trouvé le rdv par hasard dans la soirée lol ! 😅

Je dirais « sur le fil » ce rdv et j’étais contente 😀


Oui je comprenais ce qui se passait dehors mais j’avais besoin de me changer les idées ! Et je ne regrette pas !😏


Je continuais de vivre mais un peu différemment car bien sûr nous nous protégions et

nous ne nous sommes pas jeté sur les rayons des supermarchés, ni n’avons fait des réserves

papier toilette lol 😂 mais en fait la majorité de la population l’a fait !


Une vraie folie, la panique a commencée à s’installer !


Du coup nous avons dû faire quelques courses en prenant toutes les précautions nécessaires pour ne pas tomber malade.

Nous avons fait nos courses normalement en prévoyant juste quelques conserves et de la soupe lol 😅Et heureusement car ça allait devenir très compliqué même de faire quelques courses !


Que se passe t-il alors dans ma tête


Je me rends bien compte de la situation mais quand je me lève le samedi matin je me demande si je n’ai pas fait un cauchemar. Je regarde dehors par ma fenêtre et rien ne me fait penser que tout va s’arrêter ou presque.


Je réalise alors que nous vivions une vraie crise sanitaire !

Je ne m’étais absolument pas imaginé vivre ça un jour !

Je commence à m’inquiéter…😱

Je me demande comment nous allons gérer cette situation avec notre travail puis notre vie quotidienne comme la plupart des gens.


Puis vient le moment où je me dis que je dois expliquer à notre petit trésor que ce n’est pas vraiment les vacances comme je lui avais dit le vendredi pour ne pas l’inquiéter et qu’il faut que je lui explique avec les meilleurs mots possibles que les choses vont changer quelques-temps et que nous ne pourrons plus sortir.


Les moments de bonheur du confinement🥰


Alors avec des mots simples et le plus clairs possibles je lui dis que dehors, un virus fait tomber les gens malades comme pour une grippe et que nous devons rester à la maison pour ne pas tomber malade.

Je lui explique que pour le moment nous ne pouvons plus faire les magasins, aller au parc, balader au lac, ni aller à la structure de jeux. Que nous devons rester en sécurité dans notre maison et faire attention à nos petites réserves de courses car ça non plus, nous ne pourrons plus en faire…enfin le moins possible quoi !

Elle a plutôt bien réagi et je me suis sentie soulagée.

Elle est contente car elle est en vacances pour elle et ça me va ☺️


Après un moment d’adaptation face à cette nouvelle situation, avec du temps pour réfléchir à comment continuer notre travail à distance, gérer nos activités quotidiennes et vivre tout simplement sans devenir parano nous avons fini par trouver une solution et reprendre une vie très mouvementée qui ne laisse plus de place aux inquiétudes angoissantes et monopolisantes.


Comment nous avons continué notre travail


C’est ainsi que dès le lundi 16 mars, nous avons mis en place nos cours de danse en ligne.

Un vrai travail d’organisation commun avec mon homme et une gestion solide avec un plan d’accompagnement personnalisé pour nos élèves, et où il a fallu une gestion très prenante.


Cela nous a demandé un gros travail de préparation et a finalement augmenté mon temps de travail de base qui était déjà bien conséquent.😅


Ce que j’en retire, c’est que notre travail continue malgré tout, cela me pousse à continuer de m’améliorer et me fait découvrir une nouvelle façon de travailler mais aussi de voir les choses.☺️

Ce n’est pas tous les jours facile, mais on a quand même de la chance.


Je ferai un nouvel article pour expliquer comment j’ai mis en place une nouvelle organisation quotidienne pendant ce confinement et quel est l’impact sur notre travail d’auto-entrepreneur puis sur notre vie familiale. Comment nous organisons aussi le quotidien de notre enfant chérie🥰


Si toi aussi tu as envie de parler de ton quotidien de confiné.e, n’hésite pas ! C’est toujours bon de pouvoir s’inspirer des autres ou simplement de discuter.☺️


Rejoins la communauté !

Mais aussi sur ...

  • rose-instagram
  • rose-facebook

1 article par semaine

Plusieurs Story à découvrir

Pleins de Post